*cela n’empêche pas …


Cela n’empêche pas les larmes de s’écouler silencieusement sur mes joues chaudes.
Quand bien que mal, (même) cela est plus reposant, ainsi.
Doit-on, faut-il faire deuil ?
Est-ce Toi, ou une partie de mes rêves que je doit "abandonner"?
-les deux mon "cher"capitaine!!


Pas un jour ne se déroule sans,
qu’au moins une pensée,
un souffle
ne se frotte à Toi,
à tes yeux débordants de rêves.

Les jours se frottent à mes yeux.
Piquantes, ces larmes, habitées par un mélange de calme et de dou-ce-a-mer-tu-me.

En silence.

Je tente de reconquérir quelques galons de légèreté.
Effort non vain.

Nécessité du silence, encore un peu,…

Pas lourd et envahissant,
un peu souple,
un peu vide pour laisser passer l’air.

L’air de rien, parcourir le chemin qui rapproche de l’être.

Peut-être.

Publicités

À propos de thiladi


One response to “*cela n’empêche pas …

Vous devez être onnecté pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :