*en avril, suis ton fil


d’une tête dépassée…
d’un reflet de blé,
d’un sourire charmée!
grandes mains chaudes,
la douceur rôde,
ces yeux une ode.

sous les nuages roses,
courte pause,
un baiser tu oses…

bien-être incongru,
pas peur d’être mangée crue,
corps blotti contre inconnu.

apaisée par ta voix,
chavirée dans tes bras,
délivrée par la joie.

peu à peu, je veux
naviguer dans tes yeux,
danser à deux.

en avril tout défile…
le temps file
et tu tombes à pile!



* l’avril est-il soluble dans la vrille?

Publicités

À propos de thiladi


6 responses to “*en avril, suis ton fil

  • sandrine

    en avril, suis ton fil
    en novembre, patate en robe de chambre
    trop nulle celle-là, elle fera marrer que moi, toi et moi et allez avec un peu d’espoir toi, le roi et moi. 🙂
     
    Il tombe une pluie de bizettes d’automne en rafale

  • anti sarkozyen = Chriss et Chriss

     Merci d’avoir passé chez moi ,le chiffon rouge resteras toujour dans notre mémoire
     

  • lauraline

    Merci pour votre passage
    Dans mes rivages, 
    Bienvenue chez moi !
    Lauraline

  • ...Ô...

     
    Avril est loin …
    Mais suivre le fil, j’y ai pensé .. même en octobre
    Demain, je le suivrai
    Sourire amusé
     
    Merci pour votre passage et vos mots déposés …
     

  • Lou

     
    Le destin en Face ? soluble hors de la nasse ?
    Des Bises au temps présent

  • sandrine

    Pourtant on dit : en avril ne te découvre pas d’un fil…pithèque pourquoi n’as-tu pas attendu mai pour faire ce qu’il te plaîsait ? j’espère au moins que t’avais gardé tes chaussettes ! comment ça ça n’aurait pas été romantique ? mais si mais si, foutaise tout ça…femme à chaussettes…femmes très chouette ! j’entends déja les vilaines langues d’ici, ce que les gens peuvent avoir les idées déplacées c’est pas croyable de nos jours 🙂
     
    des bizettes veilleuses

Vous devez être onnecté pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :