refuge …

Avant toute chose,
j’avais juste besoin de me reposer.

Après une longue, longue marche, il devient nécessaire de s’asseoir.
Quand la fatigue est si grande, le cerveau ne fonctionne plus correctement.
Quand la faim tiraille l’estomac, le coeur ne fonctionne pas correctement.

objet : néant
catégorie : urgence
option : en douceur

à force de ne pas se sentir aimable, on finit par ne plus beaucoup s’aimer.

Publicités

À propos de thiladi


2 responses to “refuge …

  • Lou

    Renouer avec soi, retrouver son fil à "soi" et s’aimer en urgence et en douceur.
    Des bisoussss – du jardin-
     
     

  • nnnn

    Ah, comme cela est bien dit, et fort juste… et pourtant, tant d’incompréhensions dans ces moments là… où juste on est vraiment fatigué…
    On te dira "Mais fallait le dire, que ne l’as-tu dit, Thiladi!!!!!!!!!"
    Alors que justement, l’état de fatigue, ne permettait pas ces mots.
     
    Heureusement, nous est offert, l’instant d’après, celui où l’on peut enfin se poser tranquillement, en intelligence, et se dire
    "Ah oui, ce n’était que ça!!!
    C’est ma faute, mais non…c’est la mienne…"
    Enfin ça, c’est une autre histoire… qui ne te concerne pas Thiladi
    Parce que chez moi, c’est toujours ma faute à moi…
     
    Bonne journée à toi et surtout ne te laisse pas empoisonner l’esprit, "à force de ne pas se sentir aimable…" Aime toi, tu es si ….

Vous devez être onnecté pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :