* entends tu le rossignol…?

Le feu de tes yeux m’enveloppe de sa chaleur délicieuse.
Dans mes narines écarquillées de plaisir,
ta peau glisse son odeur merveilleuse.
Doucement elle délaye mes peurs, avive mes désirs.
ton sourire rend mon humeur malicieuse.

en corps l’a pas science,
du silence, si lance , si…
encore l’appât si,
en corps la passion du si, on… 

* encore la patience…


* non, la passion n’est pas soluble dans le temps !

Publicités

À propos de thiladi


3 responses to “* entends tu le rossignol…?

Vous devez être onnecté pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :