…bonjour, mardi tout neuf de juin.


C’est vrai qu’en ces temps au temps changeant, …



Hier la grêle était si forte qu’il a plu dans ma maison,

ma stagiaire et moi avons posés des bassines sous les ruisseaux d’eau
qui s’écoulaient (comme on ouvre un robinet) du plafond de la cuisine,
dans l’atelier nous avons pousser les machines, les livres…
pas passées loin du chômage technique !
Alors entre la petite entreprise, les papiers.. !!!
(en France certains n’ont pas de papiers et d’autres croulent sous la quantité de papiers adressés par l’administration !!?)
La stagiaire…c’est ma première, je crois que j’ai fait une bonne pioche !!
(je ne l’exploite pas, elle est volontaire et malgrès mon argumentaire bien ficelé pour la dissuader, elle a tenu à faire son stage chez moi ?!!)
D’ailleurs je suis autant qu’elle en stage, c’est intéressant, j’éprouve mes connaissances, on échange pleins d’idées, de méthodes et finalement c’est stimulant!
Le temps devant l’écran passe d’un 52 à un 36 !
* – tiens, la radio joue encore "je me souviens de tout" de juliette Gréco!
" Et puis y’a Frida, qui est belle comme un soleil…"! (Brel)
Oui, enfin non, il ne s’appelle pas "Frida", mais…
" tel qu’il est il me plaît, il me fait de l’effet…."!! (Frehel)
Ovni dans mon paysage affectif,
un astre inévitablement attractif.
Révolution céleste envoûtante autant que déroutante…

C’est pourquoi ce matin,
quand mes yeux se sont ouverts à cinq heures moins dix,

après une fugace tempête interne devant l’affligeant constat :
pfff, je me suis encore endormie dans le canapé, lumière, télé allumées!
Je me suis souris (au lieu de pester…), j’ai lancé un café, lavé le sol de la cuisine, prélevé quelques kilos de linge sur la colline de sale, lessive!mis en marche l’ordinateur (dont j’exècre le bruit du ventilateur), préparer la journée de travail….
Et puis,
je me suis entortillée sur la chaise telle le lierre entourant le tronc d’arbre,
j’ai chaussé mes verres, …roulé une clope
(…biensur c’est indispensable : indice pend sable! je m’enlise…)

* oups! il se met à pleuvoir…pourvu que ça ne dure pas trop….!
Et pendant que le jour se levait, j’ai levé le voile de mes pensées,
j’ai regardé le jardin que dessinaient mes mains, quelques mots colorés.

J’éprouve toujours un certain entrain à savourer ces moments à rêvasser…

Sorte de parenthèses intimes.

** oups et re-oups il pleut dru….!!!?

*** quand c’est la mousson chausse tes pythons !!!

Publicités

À propos de thiladi


6 responses to “…bonjour, mardi tout neuf de juin.

  • lulu

    très joli billet… en plus j’adore tes bottes ;o)

  • gr1_2_kfé_gr1_2_foly

    kikou thiladi 2ème partie de ton billet … tes jeux de mots me font toujours sourire je te suis , je mets tes mots en image , et je part en reverie

  • One day

    Mon p’tit python… ! Thiladi regarde le jour se lever et trouve à la vie un p’tit air qui lui plait… J’aime quand tu sautes à pieds joints dans celle ci comme dans tes boots !Est ce une mue qui s’annonce sous l’ondée ? Il semble en tout cas que l’atmosphère soit belle et légère – ses variations climatiques qui électrisent sont ma foi de bon ton par temps de mousson !Te bisoute fort.

  • Lyly

    Coucou Thiladi… Te voilà bien chaussée pour affronter ce ciel capricieux et serpenter sur la vie pour ne point qu’elle pèse… Bizzz… Lyly

  • Lou

    Alors là pour des nouvelles !!! Chouettes !Le temps changent, certaines mélodies restent étrangement présentes, ça n’empêche pas l’OVNI !!!! Thiladi bien chaussée… à son pied ?!!! Je le souhaite. Des bisoussssssssss ma thila

  • Michel

    Bonjour Thiladi,Ici aussi c’est le déluge. Dans le jardin les fleurs baissent la tête pour ne pas voir la couleur du ciel !!!Un mardi neuf plus vieux.Bonne journéeBises du Cotentin

Vous devez être onnecté pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :