boom

*

 

déchirée comme l’orage déchire le ciel

froissée comme un brouillon jeté avec rage à la corbeille

démolie comme on rase les vieux bâtiments avant chantier

minée comme un champs après la bataille

en dépit de l’affirmation c’est comme une lame de fond

*

tout ce qui avait été tu, occulté, ignoré

prend le chemin de la surface

tel le bouchon du pêcheur qui réapparaît soudain

le bouchon du champagne qui bondit d’un coup

le bouchon de l’huile qui immanquablement suintera

 

*

 

Publicités

À propos de thiladi


11 responses to “boom

Vous devez être onnecté pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :