printemps du coeur

*

le frisson file et défile à la surface de la forme assoupie

une brise malicieuse fait frétiller le grain de peau

fasciné et fébrile le fort de l’être vibre et fond

frémissante la lippe frôle le front, la pommette, le cou

effleurés les cils battent tels un cœur aimant

*

Publicités

À propos de thiladi


6 responses to “printemps du coeur

Vous devez être onnecté pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :