Archives de Tag: motif

Monet, mon aimé

***

Photo0719

lecture impressionnée,

Photo0720

impression soleil hésitant,

Photo0723

imprimé soleil filtré.


jour 1

………………………………..

un : point commun; le point du jour.

deux : faire le point; pointer les vœux.

trois : point d’appui ; matin, midi, soir.

quatre : points cardinaux; nord, sud, est, ouest.

cinq : point de repère; terre, l’air, l’eau, le feu.

sixpoint de chute; dimensions, dont l’imagination.

sept : point de mire; eau, horizon, crête, ciel, astre, lune, ascète.

huit : point d’orgue; résonner à l’harmonie.

neuf : point d’ancrage : savourer les goûts.

dix : point d’arrêt ; sur le fil, suivre l’étoile.

onze : à brûle pourpoint; tiède, chaud, froid.

douze : à point d’heure; faire le tour du cadran.

treize : point de trêve aux rêves; songer à son aise.

quatorze : point de non retour ; avancez!

……………………………………………….

P1170752

…………………………………………………………………………..


sur les pavés…

Les mégots!

pollution chronique et insidieuse..

que l’on « décide » de se polluer soi même passe encore,

mais l’environnement humanité comprise, j’ai plus de mal!


piqure de rappel et la pioche!

Oyez, Oyez Braves Gens!

*

Qu’est votre bravoure devenue??

est-ce le thème, les vacances, le pont….?

En tous cas, que peu de participant(e)s à mon petit concours d’allitération….!!!

C’est avec l’énergie du désespoir j’ai décidé unilatéralement de prolonger d’une semaine supplémentaire le temps de dépôt de vos billets!!

Alors parlez-en autour de vous, rameutez qui vous voulez mais « viendez  » jouer avec moi, avec nous!!!!

donc pour les retardataires c’est ici :

https://thilanat.wordpress.com/2012/10/23/a-defaut-de-gong-court/


à défaut de gong court…

« Qu’on sonne! « 

Allitération !

Écrire un texte accompagné d’une image (photo, dessin, montage…) ou pas.

10 à 15 lignes maximum! (2 minimum… )

Il commencera par : c’est un soulagement et se termina par : avec désinvolture

ou le contraire (désinvolture au début et soulagement à la fin) c’est à vous de voir!!

Participation jusqu’au samedi 10 novembre minuit, votes du 11 au 13 minuit….

vote : vous répartirez les 6 points à vos 3 textes favoris (3 pour le préféré…2, 1..).

Merci de déposez vos « productions » dans les commentaires  de ce billet…

 

allez hop…

◘ẅ◘

Qu’on sonne!

C’est un soulagement que cessent ces sons de cloches,
bonheur, pensée solennelle ou terreur, je n’en ai cure.
J’habite ici et c’est loin d’être une sinécure
que de côtoyer ces Humains falots et moches
qui toujours agissent avec désinvolture.

http://wwwcine.files.wordpress.com/2012/10/gargouille.jpg

*

mimi pinson

C’est un soulagement quand cesse le bruissement
des vagues et leur ressac chaque jour à mes oreilles
il vaguenaude pourtant du matin au sommeil
et persifle sans cesse accompagné du vent….
il s’adonne au grincement et met la couverture
sur des bruits lents glissants , languissants
et sonnants , clairsonnants , klaxonnants
et se taisant enfin avec désinvolture….

*

kairosf

C’est un soulagement ce nouveau sonotone

Enfin le cœur s’emballe en sachant que l’on sonne

Entendre ces personnes malgré que je grisonne

J’aborde le bel automne avec désinvolture

https://i2.wp.com/media.koreus.com/200606/1image-insolite08-mini.jpg

*

LO

C’est un soulagement, vraiment ! Je vous le dis avec la force que m’autorise la franchise et tout le respect que je dois à nos engagements. Je ne nie bien sûr quelque menu pincement. Peut-être devrai-je faire face aux regrets qui parfois assombrissent les cœurs les plus sages mais tout au plus aurai-je à souffler sur le nuage pour que revienne le beau temps. Peut-être garderai-je le souvenir un peu triste du temps où nous étions amants mais vous savez comme moi que tout lasse, même les plus grands emportements. Aussi je vous l’assure : je suis ravie que vous me quittiez avec désinvolture.

http://ladyhawkladyhawk.files.wordpress.com/2012/11/368145044_small.jpg

*

Drenagoram

Free Son & Soulagement , ce Gong de Belle Nature ,
Sort en soi de l’Ecriture , d’être Sourd au Quatre Vents ,
Sous Vers c’est Plus Marrant , les Mots sans Fioritures ,
S’en Vont à l’Aventure , Guetter le Firmament.
~
La Plume a la Dent Dure , Sans Craindre le Poids des Ans
Au Bel Humour Poilant , Elle Montre son Armure
Loin de se Nommer Arthur , l’Une Conte au Demeurant ,
Sa Quête aux Eléments , Avec Désinvolture .
~

http://drenagoram4444.files.wordpress.com/2012/06/les_deux_tours_144.jpg

*

snake0644

C’est un soulagement pour vous, car ceci n’est pas un répondeur téléphonique. C’est un appareil télépathique qui enregistre.

Après le Bip, ne dites rien. Pensez seulement à votre nom, votre n° de tél., et aux raisons pour lesquelles vous appelez. Je vous rappelle

bientôt, et surtout ne croyez pas que c’est avec désinvolture.

*

thiladi

Avec désinvolture les émotions s’approchent et s’éloignent à l’intérieur

à la façon d’un zoom puissant.

Adepte de l’aventure les moissons se fauchent et se lient entre elles

à la saison du feu de la st jean.

Ascèse de l’être sûr l’intuition s’ébauche et s’écrit à la surface

à la façon d’une scarification…

A force de mesure les tensions s’effilochent et se déchirent

à la façon d’un soulagement!

*

Dom Dom

C’est avec désinvolture que l’on sonne sonne son-ne !

Car c’est dans la montagne quand il n’y a personne,

Que l’on se donne, donne don-ne,

Des coups de cornes qui carillonnent !

Mais pendant que nos cloches s’époumonent,

Voilà que l’herbe frissonne,

Aïe, aïe aïe, c’est déjà l’automne !

Alors dans la vallée vite on redescend,

Au chaud nous allons, c’est un soulagement !

https://i0.wp.com/farm5.static.flickr.com/4088/5028997453_7da8126086.jpg

*

LOOFY


avec leur désinvolture professionnelle, doucement ils te soignent
avec leur tendresse légèrement aseptisée, sur ce lit, ils t’attachent

même enchaîné chacun peut rester libre, et toi tu nous l’as prouvé
par delà mon savoir, tant de mal à le voir, pourtant tu nous l’as appris

cette liberté, véritable liberté,
celle sans odeur et sans nom, celle sans dogme ou jugement de valeur
juste éloignée de la pensée unique, toute proche de nos pensés unies
sans t’y enfermer, tu l’as vécue, sans la citer, tu nous l’as dévoilée
sans la brandir comme étendard, chaque jour de ta vie, tu l’as portée

pour vivre et jouir de cette liberté à laquelle, avec toi, nous sommes attachés
poursuivre vers notre propre dignité et sans esbroufe la communiquer

même si, insoutenable est ce moment, ce que tu nous as enseigné
pour toujours restera ancré, papa chéri, c’est un soulagement

http://lboiteux.files.wordpress.com/2012/11/liens.jpg

*

gr1_2_kfé_gr1_2_foly

c’est avec désinvolture
qu’il affirme que les voyelles sont plus importantes que les  » CONSONNES  »
au risque d’être choquant
de se mettre à dos les scientifiques

les voyelles sont saillantes , ouvertes
elles sont droites comme le I
elles sont émues comme le EEEEEEEEEEEEE
elles sont victorieuses comme la A
elles sont étonnées comme le O
elles galopent comme le U
elles s’exportent comme le Y

les consonnes !
le H est muet , et il n’est pas le seul
14 autres le sont en fin de mot
le Q est choquant
les M , L , P ,S , F sont inconstants , vont du simple au double !
le K est un cas
le Z zozote

pour tous ceux qui se posaient la question
merci à lui
c’est un soulagement

*

rosamere

Avec désinvolture, les invités l’évitaient. La soirée s’éternisait. Seul, sur le coin du sofa, il sirotait son verre.

Souffrant d’une timidité maladive, il ne savait comment s’y prendre pour avancer un mot, le faire tinter.

Il s’y était essayé maintes fois sans succès. Aussi, en société, se bornait-il désormais à la boisson.

Les heures s’écoulant, son humeur chagrine s’imbibait. Il partait alors dans un long soliloque qui l’occupait jusqu’au point du jour.

Lorsque le soleil atteignait les recoins, à nouveau taiseux, il partait en titubant.

La porte à peine close, on entendait se lever comme un soupir. C’était un soulagement.

*

bruno

C’est un soulagement, quand j’invoque la mer.
L’analgésie puissante que procure l’idée de sa mélopée, est immédiate.
Dans cet état de langueur primordiale, qui frôle l’enchantement total.
Comment ne pas prendre enfin, la vie avec désinvolture?

http://navarrob.files.wordpress.com/2012/11/img_1163.jpg

*

Elleirame

c’est avec désinvolture que le matin elle se présente à la porte
rupture, pas grave, elle se sent forte
sous le regard acéré des caméras elle passe les portes sécurisées
grille couloir grille et caetera, elle porte le badge «personnel autorisé»
longs couloirs qui résonnent de trop de cris
aux murs bleus, orange ou jaunes, en réalité toujours gris
les grilles claquent, verrous tirés, verrous bouclés
le silence insomniaque est soumis au bruits des clés
mais chaque jour quelques mots échangés une poignée de main un sourire aimable
rencontre indéfinissable entre des humains aux parcours étrangers
courant d’humanité
le soir, ils redoutent l’arrivée de la nuit sans sommeil
dans la peur des cauchemars en éveil
jusqu’à épuisement
le soir, comme d’autres, elle sort
dehors
soir après soir c’est un soulagement

http://elleirame.files.wordpress.com/2012/11/dessin_naufrage_in_utero-red.jpg

*

(qui est arrivé un peu tard…, mais si tout le monde est d’accord…bien que 13 participants c’est bien…avec le gnome ça ferait 14!! allez on vote!! hé, hé!)

legnomenoir

C’est un soulagement de voir, aux prémices du solstice, la morsure du froid sur la nature insoumise.

Les fûts vaillants et les branches dénudées, offrant leur peau aux vents, tels des gréements usés, qui résistent en silence au froid qui nous  tuerait et dessinent  sur le gris du ciel cloisonné des ombres chinoises à la finesse exquise.

Sur la terre imbibée, aux creux emplis de boue, j’écoute le chant d’Eole, le hurlement des loups ; je guette les corneilles, qui tournent autour de moi, espérant sans le dire en suivant leur instinct, que je tomberai bientôt, ne me relèverai pas. Faisant le dos rond, mais sans courber l’échine, je m’assieds sur mon roc, inconfortable et dur, pour attendre l’hiver avec désinvolture.