Archives de Tag: survie en milieu hostile

Savez vous …

*

-Savez vous à quoi on reconnaît un con ?
-Il ose tout!

*

« faire fondre la glace »

Certes, pas pour passer à l’échauffement brutale des esprits!

Enfin, des esprits c’est vite dit.

Combien notre temps manque d’esprit(s), d’analyse, d’humour!

Un pet de mouche provoque une boule de neige, de suie, de souffre.

Plus de hiérarchie dans la préhension des événements, des idées.

(comprendre : prendre avec…)

Tout semble d’égale importance, les valeurs sont brouillées.

Tout glisse dans nos oreilles saturées et devant nos yeux ahuris.

Le souffle coupé par le manque d’air.

L’individu mange le commun, la bêtise étouffe la culture.

Le flux toxique nous assomme,

nous rend inapte à l’analyse, à la réflexion

et surtout incapable de libre arbitre!

Est-ce prix de l’éveil des masses média ou pas ?

Est-ce pris que de souhaiter un monde plus subtil ?

 

 

l’hystérie collective est-elle soluble dans le libre esprit ?

Photo0714

Nonmaiô! Il est temps de faire savoir de quel bois on se chauffe!


rituel de passage

*

je brosse mes cheveux pour faire glisser les idées fatigantes, je fais descendre les nœuds, les poussières.

j’oins mon corps pour attendrir mon cuir desséché, je fais entrer la fluidité de l’huile dans mes rouages.

je bois des quantités d’eau pour désaltérer mon gosier sec, je fais passer ce qui restait en travers de ma gorge.

je respire par le nez pour soulever mon dos abattu, je fais s’aligner ma colonne pour accueillir l’air frais.

je suis sonnée, tendue, j’étouffe; mon esprit est hagard .

 

P1180992


craquage..!

après une fin de semaine dernière sur les chapeaux de roues….

(mon galant s’étant faire renverser à moto par une bagnole, dont la conductrice avait 1 gramme et qui a tenté de fuir après l’accident.. mais bon ça va pas trop de casse…même si il ne va pas pouvoir danser le tango avant un mois…grrrrrrrrrrrrr!)

j’ai ressenti ce matin une irrépressible envie de compenser toutes ces émotions…!

et bien que ceci ne faisait pas parti de mes priorités budgétaires, je suis passée à l’acte!

P1170835

P1170831

je sais c’est parfaitement futile, mais put*** j’adore!

ps/ elles étaient vraiment soldées donc me reviennent à un tiers du prix !

ce qui ne gâche rien au plaisir!


Souffler n’est pas jouer!

Coups de vent, en rafales intempestives.
Alors qu’un côté se stabilise, soudain l’autre s’effondre.
Sans les grondements de l’orage, ou plutôt si, faisant tout vibrer, trembler, frémir, ils grondent à l’intérieur.
Lorsque qu’enfin le souffle de vie, trouve du son, de la résonance, de la réalité.
La pluie s’abat dessus autant que dedans.
Lorsque des pans entiers du réel se colorent de sensations et de sentiments essentiels.
La nuit recouvre chaque recoin, sans élan.
Alors que l’instinct mu par une soif neuve, se débarrasse des ombres encombrantes, le vent emporte tout.
*
DSC07100
 * Les génies sont-ils solubles dans les flammes?

N’est-ce pas sensé, ô qui veut!

pour jouer c’est ici!!!

http://minik89.wordpress.com/2012/12/11/chronique-dun-concours-annonce/

Ma cafetière est une « italienne »….aussi j’avais jusqu’ici éviter de trop l’asticoter car elle avait une fâcheuse tendance à brûler mes mains en représailles….Elle ne manquait pas de caractère…mais moi non plus. Et là, c’était un cas de force majeure. Remontée comme un coucou, motivée comme une pucelle pour son premier rancard …. Je ne pensais qu’à une seule chose, faire apparaître le Génie de la Cafetière… et rien ne pourrait me détourner de mon objectif. Prête à affronter les éléments, je prenais mes moufles anti-chaleur et tout en frottant le métal chaud je commençais à invoquer les esprits..

moi : »arabica, robusta et califrigo expresso…bien sérré  et parfumé …torréfaction et mouture magique, j’en appèle à toi Ô grand Génie de la cafetière… »

le Génie : « glouglou rrrrrrrrrrrrramstram gram brrrrrrrrr qu’est-ce qui t’amène petit esprit fragile? »

moi : « Ô grand Génie vénérable j’en appèle à ta grande force, pourrais tu m’aider à finir l’année en beauté? »

le Génie : « rrrRRrrrrrr Gloups gniak…Bbrrrr….je t’accorde trois vœux! clap boooum et cappuccino mais attention… un devra obligatoirement être maléfique!!!! c’est compris?? »

moi tremblante : « ô oui grand Génie, c’est compris!!Voici mes trois vœux  : 

-mon premier que ceux qui ont beaucoup, trop, pleins vivent comme ceux qui n’ont rien et inversement !!(oui on pourrait penser que je crois encore au père noël)

-mon second que tous les automobilistes deviennent enfin cyclistes, piétons ou skateurs!!c’est maléfique ça non?

-enfin mon troisième que je gagne enfin un de ces concours que nous organisons avec les copains et copines de blog!!!! Et pourquoi pas celui-ci puisqu’on en parle!! »

Le Génie de la cafétière me regarde avec ses yeux pleins de marc, une épaisse fumée sort de ses oreilles, je me retrouve au milieu d’un gros nuage odorant dans un bruit de pression d’eau…

puis plus rien!

DSC00162

(mon premier est un ancien petit ami)(mon second est le contraire de loin)(mon troisième est un récipient pour transporter de l’eau ou un imbécile…)

mon tout coule tout chaud dans mon gosier chaque matin!!!